J'habitais un village du sud-ouest de la France. Mon atelier donnait sur la poste, l'église et le cimetière. Toute une vie de village se déroulait sous mes yeux et faisait contraste avec ces moments où je partais exposer à Paris.

C'était l'hiver et je commençais le Journal intime qui allait m'accompagner dorénavant partout et toujours. Les quarante premiers dessins allaient devenir un livre (voir la page Textes).

Cl mauritshuis 1 edited t
Cl le tableau t
Cl deuil de la profusion edited edited t
Cl les mangeurs de pommes de terre t
Cl une ville la nuit t
Cl apprendre le neerlandais 2 edited edited t
Cl paris t
Cl les fleurs t
Cl la lettre edited t
Cl l oeil bleu t
Cl ensor edited t
Cl la reunion t
Cl la classe t
Cl les voisins t
Cl les morts edited edited edited t
Cl pieds nus t
↑ Haut